Abdominoplastie de A à Z

chirurgie-du-ventre

Sommaire

  1. En quoi consiste l’abdominoplastie?
  2. À qui s’adresse l’abdominoplastie?
  3. Quels résultats espérer?
  4. Les risques liés à l’opération
  5. Comment se déroule une chirurgie du ventre?

Qui d’entre vous n’a jamais rêvé d’avoir un ventre plat et de se débarrasser de la peau flasque au niveau de l’abdomen ? Même avec le sport, les soins amincissants et les efforts quotidiens, vous ne parvenez toujours pas à retrouver une silhouette qui vous convienne ? Eh bien la solution idéale pour vous est d’avoir recours à une abdominoplastie !

L’abdominoplastie, une technique esthétique chirurgicale qui vient résoudre les problèmes d’accumulation des graisses et de la peau relâchée. Je vous invite à travers cet article à découvrir tout ce qui concerne l’abdominoplastie, les indications pour cette intervention ainsi que le déroulement de l’opération.

En quoi consiste l’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie, appelée aussi plastie abdominale et pouvant également se définir par de nombreux termes comme ; lifting du ventre, dermolipectomie, lipectomie abdominale ou encore chirurgie du ventre ou de l’abdomen, est une intervention chirurgicale à but essentiellement esthétique visant à redonner un ventre plat grâce au retrait des graisses en excès et de la peau flasque située au niveau de l’abdomen.

Selon le but envisagé par cette opération et les attentes des patients, l’abdominoplastie peut être basée sur différentes techniques chirurgicale afin d’assurer le changement physique souhaité (élimination d’excès graisseux, élimination d’excès cutané etc.)

L’abdominoplastie peut agir sur trois éléments en traitant les problèmes au niveau :

  • Cutané : prenant soin de retirer les excès du tablier abdominal (recouvrement du pubis par le bas ventre) suite aux grossesses ou à un amaigrissement important.
  • Graisseux : en effectuant le retrait des surcharges graisseuses au niveau du ventre, apparaissant chez les hommes à partir de la quarantaine et chez les femmes après la ménopause.
  • Musculaire : raffermissement de la paroi musculaire abdominale en cas de distension appelée diastasis des muscles grands-droits (c’est-à-dire relâchement de la sangle abdominale) d’origine congénitale ou suite à une grossesse.

A qui s’adresse l’abdominoplastie ?

Cette intervention s’adresse essentiellement aux femmes chez qui la période de grossesse a laissé des traces visibles et remarquables au niveau de l’abdomen et qui veulent retrouver un ventre plat et ferme. Pour ces femmes, il est nécessaire d’attendre trois mois après l’accouchement avant de recourir à cette opération afin de reprendre leur poids initial.

Mais ce n’est pas tout ! la plastie abdominale est la solution idéale pour certaines personnes ayant souffert des régimes assez durs mais n’ayant eu aucun résultat positif. La répartition de la graisse est déterminée chez chaque sujet par ses dispositions génétiques et hormonales.

Par contre, l’abdominoplastie ne s’adresse pas aux patients dont le plus gros du gras est situé essentiellement au niveau de la cavité abdominale. En effet, il est presque impossible de retirer l’accumulation du gras à cet endroit et toute intervention chirurgicale n’a presque aucun effet visible. Pour ces personnes mieux vaut commencer par des programmes de perte de poids avant de penser à la plastie abdominale.

A noter que l’abdominoplastie est très risquée pour les personnes souffrant des maladies pulmonaires ou cardiaques et prenant des médicament immunosuppresseurs, si vous faites partie de cette catégorie, mieux vaut prendre l’avis de votre médecin et faire les tests nécessaires avant toute intervention.

Quels résultats peut-on espérer de l’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie n’est pas considérée comme étant une opération chirurgicale majeure puisque le médecin ne touche pas aux organes internes, elle n’est pas donc dangereuse et n’entraine pas des douleurs.

La plastie abdominale permet de redrapper la peau et les muscles de l’abdomen, cette intervention vise donc à éliminer tout surplus cutanés, les résultats sont assez réaliste. Avant toute intervention, votre médecin pourrait vous proposer des simulations afin de vous donner une idée sur le résultat de cette opération.

La plastie abdominale laisse une importante cicatrice d’une hanche à l’autre, un résultat temporaire à prendre en considération, mais cette cicatrice peut disparaitre progressivement au cours du temps.

Les résultats sur la zone de l’estomac

La plastie abdominale permet d’aplanir le bourrelet disgracieux situé sur la zone de l’estomac. Le ventre retrouve donc un aspect plat et retendu que ce soit au-dessus de l’ombilic ou en dessous. Le ventre plat n’est que la conjonction de plusieurs éléments :

  • Une musculature abdominale ;
  • Un fonctionnement intestinal non perturbé ;
  • Une peau tonique et sans relâchement ;
  • Une couche graisseuse sous-cutanée d’épaisseur modérée ;

Cette opération offre un rajeunissement considérable de toute la zone située au niveau du ventre.

Les résultats au niveau du pubis

Même avec une peau relâchée au niveau du pubis, le chirurgien est capable d’améliorer le côté esthétique de cette partie en procédant à un léger décollement de la peau pubienne puis une remise en tension naturelle. Les cicatrices peuvent être parfaitement camouflées par les poils pubiens.

Le patient peut donc apprécier un rajeunissement global de sa silhouette tant au niveau de l’estomac, du ventre que du pubis.

L’abdominoplastie vous redonne également les courbes que vous souhaitez. Avec une silhouette affinée, vous n’hésitez plus à porter des tenues moulantes, et vous serez toujours fier de votre corps.

L’abdominoplastie doit être toujours suivie d’une période de repos d’environ 5 jours, cette période vise à limiter les mouvements pour aider la peau à se recoller aux muscles. Il est aussi conseillé de porter une gaine pendant quelques semaines et d’éviter toute pratique sportive pendant quelques mois pour ne pas avoir des complications.

Quels sont les risques liés à la plastie abdominale ?

L’abdominoplastie, plus connue sous le nom de chirurgie esthétique du ventre, peut entrainer des effets secondaires tel que les séromes ou les hématotes, c’est-à-dire l’accumulation de sérum et/ou du sang au niveau de l’abdomen, mais ce risque ne présente que 5% des cas.

Cette opération est déconseillée aux personnes souffrant des maladies pulmonaires ou cardiaques, et aux fumeurs qui courent plus que 20 fois le risques de nécrose de la peau.

A noter aussi que comme toute intervention chirurgicale, l’abdominoplastie est une opération qui comporte des risques tels qu’une phlébite, une infection, des risques liés à l’anesthésie etc.

C’est à cause de ces différents risques que nous vous conseillons de choisir un chirurgien plasticien reconnu et inscrit à l’ordre des médecins. Le choix d’un médecin qualifié et compétent réduira les différents risques liés à cette intervention et vous assure confiance et confort.

Avant l’abdominoplastie

Durant le premier rendez-vous avec le chirurgien, ce dernier procède à l’évaluation de votre état de santé par plusieurs tests médicaux, l’étendue des réserves de graisse situées au niveau de la région abdominale ainsi que la tension de la peau.

Le médecin photographie dans un premier temps la zone de l’abdomen de face et de côté. Une plastie abdominale est une opération sérieuse, Il est toujours nécessaire d’indiquer au chirurgien si vous utilisez des médicaments à base d’acide acétylsalicylique (comme l’Acylpyrine, l’aspirine, l’Alnagon, le Mironal etc.), si vous souffrez de certaines maladies ou si vous fumez.

Précisez vos attentes de cette intervention chirurgicale. Votre chirurgien doit être en mesure de vous indiquer toutes les possibilités et risques liés à chaque type de procédure. Prenez donc votre temps pour vous décider et ne vous pressez jamais.

Avant l’abdominoplastie, évitez toute exposition excessive au soleil et ne suivez pas de régime strict, tous deux pourraient compliquer le processus de cicatrisation.

Comment se déroule une opération d’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie a pour but d’éliminer tout excès de graisse accumulé au niveau de l’abdomen, cette opération se déroule en plusieurs étapes. Toute intervention chirurgicale se fait sous anesthésie générale (rarement sous anesthésie péridurale), c’est pour cette raison que l’abdominoplastie nécessite souvent une hospitalisation de quelques nuits. L’opération, elle-même ne dure que quelques heures (de deux à trois heures).

La plastie abdominale est une chirurgie esthétique du ventre ou une chirurgie réparatrice de cette partie située près de l’abdomen. Elle consiste à retendre la peau du ventre et éventuellement les muscles de la paroi abdominale.

L’intervention chirurgicale peut être divisée en 3 grandes étapes, la liposuccion du ventre, la chirurgie abdominale et le raffermissement des muscles.

Découvrons ensembles tous les détails de cette intervention.

La liposuccion du ventre

Au cours de cette première étape, le rôle du chirurgien consiste à aspirer la grande partie des graisses accumulée au niveau de l’abdomen. Cette étape permet d’affiner la zone de la paroi abdominale située au niveau de l’estomac avant l’élimination de l’excèdent cutané.

En moyenne, la liposuccion permet d’éliminer entre 200 cl et 4 l ou 5 l de graisse.

La Liposuccion est suffisante dans le cas où la peau en bon état et ne présente pas des vergetures, l’excédent cutané n’est pas important et les muscles ne sont pas distendus. Cette technique est souvent conseillée chez les sujets plus jeunes dont la peau est plus élastique et adaptable.

La chirurgie abdominale

Pour l’étape de la chirurgie abdominale, il existe 2 types d’interventions selon l’importance du relâchement cutané (relâchement cutané minime et relâchement cutané assez important)

Relâchement cutané minime

Pour le relâchement cutané minime, l’intervention est basée sur une mini-abdominoplastie. Le chirurgien procède à l’élimination de la peau en excès dans la région du nombril sans toucher les muscles. La mini-abdominoplastie réduit les risques de saignement et donne donc une cicatrice modérée et pouvant disparaitre rapidement.

Relâchement cutané assez important

Dans le cas d’un relâchement cutané assez important, le chirurgien procède à une plastie abdominale complète en éliminant tout le surplus situé à la partie inférieure du ventre. Quant à la moitié supérieure, elle est ensuite étirée afin de recouvrir la surface traitée.

Cette intervention donne une cicatrice dont la longueur dépend essentiellement de la quantité de peau retirée. Celle-ci est située au ras du pubis et peut s’étendre d’une hanche à l’autre. Elle peut être dissimulée par des sous-vêtements de taille adaptée

A noter qu’en cas d’une plastie abdominale complète, il peut y avoir une petite cicatrice circulaire située autour de l’ombilic.

Le raffermissement des muscles

Au cours de cette étape, le chirurgien remet en tension les muscles de la paroi abdominale. Le resserrement musculaire permet de :

  • Recréer une ceinture abdominale solide ;
  • Aplatir la zone de l’estomac ;
  • Affiner la taille ;

En fin d’intervention, le chirurgien pose un pansement sur la zone traitée au cours de l’opération. Ce pansement doit être changé régulièrement pendant les 2 semaines qui suivent l’abdominoplastie.

Après l’opération, le pansement compressif et les drains devraient être remplacés par une gaine de contention. Cette gaine devrait et reportée jour et nuit pendant deux mois. Les fils sont enlevés au bout de deux semaines, quant à la cicatrice, elle s’estompe pendant un à trois ans mais ne disparait jamais.

Les précautions à prendre après l’opération de l’abdominoplastie

La plastie abdominale convient aux hommes comme aux femmes en bon état de santé. Apres l’intervention chirurgicale, il est toujours nécessaire d’assurer un suivi régulier avec des consultations toutes les deux semaines afin de s’assurer que la cicatrisation se déroule bien. IL est également nécessaire de porter la gaine jour et nuit pendant les deux semaines qui suivent l’opération. Votre médecin peut aussi vous prescrire quelques médicaments tel que les antalgiques, les antibiotiques et les anticoagulants.

La reprise de votre travail peut se faire après deux semaines et aux cours de cette période évitez toute activité sportive ou activité physique intense jusqu’à la cicatrisation complète. Même après cette période, commencez votre activité sportive par des exercices doux afin de rétablir progressivement vos performances physiques et éviter toute complication.

Le maintien d’une hygiène de vie correcte est nécessaire, votre médecin pourrait vous interdire quelques alimentations incompatibles avec les médicaments prescrits. Optez pour une alimentation équilibrée et assez riches en vitamines et en fibres pour conserver les bénéfices de l’intervention d’abdominoplastie.

Que faire après une opération ratée ?

Dans un premier temps, tournez-vous directement vers le chirurgien qui vous a opéré, afin d’envisager avec lui une éventuelle « retouche ».

Si vous ne souhaitez plus avoir à faire à lui, ou si vous ne lui faites plus confiance, il est possible de lui demander un dédommagement et de vous adresser à un autre spécialiste. Il faut être extrêmement vigilant quant au choix de son chirurgien esthétique. Consultez le site du Conseil national de l’Ordre des médecins pour vous aider dans votre décision.

Pour choisir votre chirurgien en toute confiance, rendez-vous sur le site du Conseil National de l’Ordre des Médecins. Vous y trouverez la liste de tous les médecins en exercice, par discipline et par département.